Turkish Astronaut Joins International Space Station Crew in Historic Mission

Le Premier Astronaute Turc Rejoint l’Équipage de la Station Spatiale Internationale lors d’une Mission Historique

Le premier astronaute turc, accompagné d’un équipage de trois membres, est arrivé avec succès à la Station Spatiale Internationale (ISS) pour un séjour de deux semaines. Cette mission marque une étape importante dans les efforts d’exploration spatiale de la Turquie.

L’équipage, organisé et financé par la start-up basée au Texas, Axiom Space, a été lancé depuis le Kennedy Space Center de la NASA à Cape Canaveral, en Floride. Axiom a collaboré avec SpaceX d’Elon Musk pour l’approvisionnement, le lancement et le fonctionnement du vaisseau Crew Dragon et de la fusée Falcon 9.

Après un voyage de 37 heures, le Crew Dragon s’est automatiquement amarré à l’ISS au-dessus du Pacifique Sud. Après les vérifications de pressurisation et de fuites, les astronautes entreront dans l’ISS pour entamer leur séjour de deux semaines. Pendant ce temps, ils mèneront plus de 30 expériences scientifiques axées sur l’étude des effets du vol spatial sur la santé humaine et les maladies.

À la tête de l’équipe multinationale se trouve Michael López-Alegría, ancien astronaute de la NASA et cadre d’Axiom. Il a déjà commandé la mission inaugurale d’Axiom en 2022. Le colonel Walter Villadei de l’armée de l’air italienne occupe le poste de commandant adjoint lors de cette mission, tandis que l’aviateur suédois Marcus Wandt et le vétéran de l’armée de l’air turque, Alper Gezeravcı, complètent l’équipe.

À leur arrivée, l’équipage sera accueilli par les membres réguliers actuels de l’ISS, notamment des représentants de la NASA, du Japon, du Danemark et de la Russie.

Axiom, fondée il y a huit ans, a joué un rôle essentiel dans la facilitation des voyages spatiaux pour les gouvernements étrangers et les particuliers. En se concentrant sur l’organisation, la formation et l’équipement des clients pour les vols spatiaux, Axiom facture un minimum de 55 millions de dollars par siège. La société travaille également sur le développement d’une station spatiale commerciale qui vise à remplacer l’ISS à l’avenir.

La participation de la Turquie à cette mission historique témoigne de l’engagement du pays envers l’exploration spatiale et ouvre de nouvelles possibilités de collaboration scientifique à l’échelle internationale.

Premier Astronaute Turc et Équipage Arrivent Avec Succès à la Station Spatiale Internationale (ISS)

Le premier astronaute turc, accompagné d’un équipage de trois membres, est arrivé avec succès à la Station Spatiale Internationale (ISS) pour un séjour de deux semaines. Cette mission représente une étape importante dans les efforts d’exploration spatiale de la Turquie.

L’équipage a été organisé et financé par la start-up basée au Texas, Axiom Space, et a été lancé depuis le Kennedy Space Center de la NASA à Cape Canaveral, en Floride. Axiom a collaboré avec SpaceX d’Elon Musk pour l’approvisionnement, le lancement et le fonctionnement du vaisseau Crew Dragon et de la fusée Falcon 9.

Après un voyage de 37 heures, le Crew Dragon s’est automatiquement amarré à l’ISS au-dessus du Pacifique Sud. Les astronautes subiront des vérifications de pressurisation et de fuites avant d’entrer dans l’ISS pour leur séjour de deux semaines. Pendant leur séjour, ils mèneront plus de 30 expériences scientifiques axées sur l’étude des effets du vol spatial sur la santé humaine et les maladies.

L’équipe multinationale est dirigée par Michael López-Alegría, ancien astronaute de la NASA et cadre d’Axiom. Le colonel Walter Villadei de l’armée de l’air italienne occupe le poste de commandant adjoint, tandis que Marcus Wandt, un aviateur suédois, et Alper Gezeravcı, un vétéran de l’armée de l’air turque, complètent l’équipe.

À leur arrivée, l’équipe sera accueillie par les membres réguliers actuels de l’ISS, notamment des représentants de la NASA, du Japon, du Danemark et de la Russie.

Axiom Space, fondée il y a huit ans, joue un rôle crucial dans la facilitation des voyages spatiaux pour les gouvernements étrangers et les particuliers. Ils se concentrent sur l’organisation, la formation et l’équipement des clients pour les vols spatiaux, en facturant un minimum de 55 millions de dollars par siège. Axiom développe également une station spatiale commerciale dans le but de remplacer l’ISS à l’avenir.

La participation de la Turquie à cette mission historique démontre l’engagement du pays envers l’exploration spatiale et ouvre des possibilités de collaboration scientifique internationale.